Coudures

Cliché Office de Tourisme
Cliché Office de Tourisme

 

 

 

 

 

Petit village de Chalosse, Coudures fut la patrie de D'Audigeos (1643-1677). Ce dernier est connu comme chef de la révolte contre la gabelle, impôt sur le sel de Sully, si injuste et tant détesté par le peuple !

Caverie de Cantiran (privée visible de l'extérieur uniquement)

Les caveries sont les propriétés des seigneurs caviers, le plus petit rang de noblesse dans notre région. Chargées de surveiller les vallées comme un poste de guet, les caveries faisaient parties du système défensif de l’époque.

L'ampleur des bâtiments prouve l'importance de la caverie. Haut perchée elle domine la Chalosse et le Béarn.

Arènes Jean Chicoy de Coudures

Cliché Office de Tourisme
Cliché Office de Tourisme

Les arènes de Coudures, 1947, sont de type courses landaises : rectangulaires en béton. Les loges, sur un des petits côtés, sont surmontées de gradins. Le reste des gradins ceinture l'arène. Elles s'appellent "Jean Chicoy" surnom de Bernard Lalanne, car il était petit mais très courageux. Né à Coudures, il fut le 1er écarteur célèbre des Landes. Au milieu du 19e s. il fallait affronter non seulement des vaches, mais aussi des bœufs et des taureaux. Il a perfectionné la feinte qui correspondait bien à sa petite taille. En 2 courses il faisait entre 80 et 100 passes. Dans un dessin de l’Illustration en 1853 il est représenté au milieu de la place de Coudures tenant sa fille de 3 ans sur son bras gauche et s’apprêtant à faire « à une grande vache noire, la plus grande la plus terrible du lot, une feinte merveilleuse, incomparable ». Les arènes sont toujours accessibles. 

Source, fontaine et lavoir de Brameloup

Cliché Office de Tourisme
Cliché Office de Tourisme

Le projet de construction du lavoir sur le chemin de Brameloup remonte à 1842.  Auparavant dans les années 1800, on gardait les porcs de la Toussaint à Noël au bois de Brouchoua, mais il y avait des pertes dues aux loups. D'où le nom de Brameloup que porte la métairie la plus proche où il était interdit de laisser pénétrer les bœufs, moutons ou chèvres. On a même défendu à l’époque d’abattre les arbres, de faire des fagots ou d’emporter des glands. A partir de 1837, on peut faire au Brouchoua une coupe de 400 chênes. En 1841, on peut abattre des chênes qui serviront à la construction du lavoir.

Lac de Coudures

Cliché Studio Toutatis
Cliché Studio Toutatis

 

 

Le lac Coudures est un lieu de promenade et de pêche bien connu des amateurs. On y trouve : des brochets, des sandres, des perches, des carpes, des gardons, des ablettes, des goujons, des brêmes, des barbeaux et des silures. La digue est réserve de pêche.

Temps forts, RDV, animations, menus des Festivolailles 2014
Tout savoir sur les Festivolailles 2014
Prévisions météo Saint-Sever